Wolf VTT Honnelles

Balades VTT dans les Honnelles


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Le grand bol et le panier (chapitre 6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Le grand bol et le panier (suite 6)
Publié le 29 juillet 2015 par JPL du Var

Il y a déjà bien longtemps que je n'ai plus causé de Francinette, Marcellin, Jipé, Robinet et monsieur le Curé. Trop...Il faudra ptète se replonger dans l'histoire des chapitres précédents ! Vous vous souvenez : Francinette et Marcellin étaient chez monsieur le Curé, et ils savaient maintenant que le responsable du vol était Robinet ! Mais....

LE GRAND BOL ET LE PANIER ( SUITE 6)

Ils connaissaient le voleur ! Tous les trois..

Ce n'était pas leur garçon! C'était une erreur...

Et il devait continuer à se cacher dans les collines.

"Non ! Ce n'est plus possible ! Je vais le crier partout !"

Francinette ne contrôlait plus sa colère.

Marcellin non plus. Il ne disait rien...

Mais son visage criait sa colère aussi.

Maintenant, ils ne comprenaient plus le père Philippe!

Le père devenait crispé . Il fermait les yeux.

Pendant quelques minutes, il réfléchit, avant de leur parler.

"Non, vous ne pouvez rien faire, vous tout seuls.

C'est impossible, et c' est trop grave.

Mais moi, je peux. Et je vous promets, je vais essayer.

Mais ce sera assez difficile. Parce que j'ai promis.

Et que je dois respecter un secret sacré.

S'il vous plait, faites moi confiance encore un peu.

Retournez dans votre maison. Je vous préviendrai."

Un peu calmés, ils faisaient confiance au père.

La route jusque leur maison était devenue moins longue.

Avant que le Soleil ne se couche, Francinette remit le bol,

Bien rempli, à sa place, dans le panier.

Avec un nouveau papier en dessous.

"Jipé, nous avons vu le curé.Il a promis. Il va tout arranger"

Une nouvelle journée souriait, aidée par un Soleil revenu.

Réveillés, ils attendaient, sans un bruit de mots.

La porte de leur maison fut secouée avec calme

Marcellin serra le vieux fusil. Francinette ouvrit.

C'était le monsieur poli d'un peu plus bas.

"Bonjour. J'ai entendu le père Philippe au téléphone.

Il demande que vous veniez le voir chez lui.

Mais après quatre heures de l'après-midi. Pas avant.

Je crois qu'il a de bonnes nouvelles pour vous."

Après quelques minutes sans bouger, sans se regarder,

"Francinette, Francinette, c'est fini. Il va revenir !"

Elle était encore un peu méfiante, mais pas trop.

Et ils se serrèrent très fort. Ce qui était rare.

La grande aiguille poussait les chiffres de l'horloge.

Francinette et Marcellin suivaient son parcours.

Jusqu'au quatre...L'horloge avait fini.

La porte du curé fut secouée, un peu fort.

"Francinette et Marcellin, vous pouvez entrer"

Le père Philippe se leva et serra bien fort leurs mains.

Mais il y avait quelqu'un, une jeune dame, dans le salon.

"Je vous présente une gentille personne. Vous l'appellerez Marie.

Nous allons partir ensemble en automobile.

Nous avons un rendez-vous"

Marcellin crispait encore les yeux de son visage.

"Rendez-vous ? C'est quoi ça ? Avec Qui ?"

Les pensées de Francinette faisaient des plis au front.

Elle osa penser tout haut.

"On va voir notre Jipé ?"

La porte se refermait déjà, après leur sortie à tous.

Celles de l'automobile aussi. Ils partaient.

L'automobile du curé s'arrêta plus loin, bien après le village.

Il y avait un joli petit chemin qui partait dans le massif.

Un joli petit chemin qui n'était pas une route.

"Nous allons suivre ce chemin ensemble.

Je suis avec vous. Je vous montrerai"

Marie parlait doucement, avec de l'air dans ses mots.

Le chemin inconnu se déroulait parmi les arbustes.

Il tournait, se retournait entre les taillis et les buissons.

"Il est loin le bout du chemin ? Il va où ?"

Marcellin pensait tout seul et tout haut.

Marie marchait devant monsieur le curé,

Et devant Francinette, et davant Marcellin.

Le silence du chemin fut cassé par un hurlement.

"C'est quoi ça? Ce cri là bas, dans le bout du fond ?"

Murmurait Francinette, qui avait peur, un peu.

"C'est le loup. Il n'est pas méchant.Vous ne le verrez pas"

Marie semblait connaitre tout, et les loups.

Une cabanette arrivait sur la droite.

"Francinette, Marcellin, vous restez ici, avec monsieur le curé.

Je dois continuer seule.Vous attendez et je vous appellerai"

Une très vieille cabanette, avec une fenêtre cassée,

Avec deux très vieux banc tout usés,

Avec une très vieille table et des poussières.

Francinette et Marcellin frottèrent les bancs, et la table.

Ils s'assirent avec le père Philippe..

"francinette, je, regarde là, au coin !"

Au coin de la cabanette, il y avait un panier!

"Marcellin, c'est un panier.Et il y a un grand bol dedans"

Le bol était rempli pour boire. Il y avait du pain aussi.

Le père Philippe les regardait avec un gentil sourire.

"Mais le noir du soir va bientôt arriver!"

"N'aie crainte Marcellin. On sera partis avant le noir.

Et il y a une bougie. Et j'ai des lumières avec l'automobile"

Ils avaient pris le panier et ne disaient plus rien.

Le père Philippe se leva et écouta les bruits du loin.

"Monsieur le curé, j'ai encore entendu un cri du loup ! "

"Oui Marcellin. Venez avec moi vers le massif."

"Quoi !" Francinette et Marcellin avaient peur...

Monsieur le curé sortit et commença à marcher.

Le chemin du bout tournait et retournait et montait.

Soudain, après un autre tournant, ils virent deux monsieurs.

Marcellin devint tout blanc. Francinette, encore plus.

"Mon...". Elle courut en criant " Mon Jipé...!"

Elle l'étouffait, elle pleurait. Et Marcellin l'aidait.

"Jipé, notre Jipé, mais comment ? D'où ?"

Leur gamin n'avait pas changé. Il y avait si longtemps.

"Maman, Papa, je suis, je..Je ne sais pas parler.."

Avec lui, un jeune homme plein de gentillesse.

Monsieur le curé regardait content et heureux. Il savait..

"C'est moi qui est Robinet...Bonjour à vous deux.."

A suivre..

Eh oui, il y aura, encore un dernier "chapitre". Promis, le dernier.

Et tout deviendra clair. Et l'histoire se terminera dans le bonheur.

Comme toutes les histoires qui sont des contes.

A très bientôt...

Voir le profil de l'utilisateur http://www.baladesvtt.be/vtt-honnelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum